Augustin Senghor répond aux accusations de la fédération de la Guinée Bissau

Augustin Senghor

La Fédération bissau-guinéenne a porté des accusations contre son homologue sénégalaise. Carlos Teixeira accuse la FSF de l’avoir snobé lors qu’il l’avait saisi pour jouer le match Guinée Bissau-Maroc au stade Lat Dior de Thiès. Pour Teixeira, l’équipe d’Augustin Senghor aurait dû répondre au mail que sa fédération lui avait adressé, a-t-il regretté dans le journal Record.

Des accusations que réfute Augustin Senghor. « Franchement, nous n’avons pas connaissance de cette lettre-là. Je peux, par contre, vous confirmer qu’au mois de juin dernier, la Fédération bissau-guinéenne nous a contactés pour une prise en charge parce qu’elle voulait jouer deux matches amicaux avec les mêmes adversaires que nous (Zambie et Cap-Vert). Mois, en son temps, on ne pouvait pas donner suite à cette demande puisque le stade Lat Dior n’était pas homologué et ne pouvait pas accueillir quatre matches en dix jours. Le règlement voudrait qu’on joue chaque 72 heures », a répondu le patron de la FSF dans le journal Record.

M. Senghor précise également qu’en « Pareilles circonstances, le président de la Fédération concernée prend son téléphone et câble son homologue directement pour trouver un terrain d’entente. De toutes les façons, je vais me renseigner auprès du Secrétaire général de la FSF. Mais je m’étonnerait quand même qu’on ne réponde pas à une lettre de la Guinée Bissau».

Record

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.