Match contre le Maroc : La Guinée Bissau dénonce l’attitude de la FSF

Avant que la FIFA et la CAF n’imposent à la Guinée Bissau de recevoir le Maroc au… Maroc faute de stade aux normes à Bissau, la Fédération bissau-guinéenne de football avait saisi son homologue sénégalaise pour la délocalisation de ladite rencontre à Thiès. Mais cette dernière l’aurait complétement snobée et n’aurait même pas répondu à son courrier.

Les Bissau-guinéens avaient dans un premier temps sollicité la Fédération mauritanienne de football pour abriter son match contre le Maroc comme elle l’avait fait lors de la 1 journée qui a opposé les Djurtus et le Syli (1-1), le 1er septembre dernier. La Fédération mauritanienne avait, dans un premier temps, donné son accord de principe le 6 septembre, avant de saisir son homologue bissau-guinéenne pour revenir sur sa décision prétextant qu’il y a eu beaucoup de désagréments sur la pelouse. Et ce n’est que le 14 septembre que la Guinée Bissau est informée de la situation. C’est le même jour que les services de Carlos Mendes auraient saisi la Fédération sénégalaise de football par le biais de son Secrétariat général pour, dit-on, délocaliser le match contre les Lions de l’Atlas, au stade Lat Dior de Thiès.

Contrairement à la Mauritanie qui avait répondu, la FSF a, quant à elle, fait la sourde oreille. La Guinée Bissau a, malgré tout, relancé les services d’Augustin Senghor qui sont restés muets. Aucune réponse n’a en tout cas été envoyée à la Fédération bissau-guinéenne. Face à cette situation, la CAF et la FIFA ont alors imposé à la Guinée Bissau de recevoir le Maroc au Maroc, pour la double confrontation. S’il est vrai que la Fédération chérifienne a pris l’engagement de faciliter les conditions d’hébergement à la Guinée Bissau, le ministère des Sports de nos voisins du Sud aurait mis la main à la poche pour débloquer 44 millions francs CFA afin de parer à toutes mauvaises surprises. Toujours est-il que les Bissau guinéens se disent « consternés par l’attitude de la Fédération sénégalaise de football. »

Source : RECORD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.