Cameroun : Eto’o officiellement candidat pour la présidence de la Fédération

À l’instar de son homologue Didier Drogba en Côte d’ivoire, Samuel Eto’o va également briguer la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) ! Ce mardi, l’ancien capitaine et meilleur buteur des Lions Indomptables a officialisé sa candidature sur ses réseaux sociaux, à trois mois de l’élection, prévue le 11 décembre 2021.

« Il est temps de reconstruire notre football. Nous ne pouvons pas retarder la refonte de notre sport numéro un », a notamment annoncé l’ex-buteur du FC Barcelone à travers un long manifeste qui promet un « Projet futuriste et novateur» destiné à redonner sa grandeur au football camerounais.

Loin d’être motivé pour l’argent de cette fonction, le quadruple Joueur Africain de l’année (2003, 2004, 2005 et 2010) promet un « Engagement révolutionnaire» : «ne pas empocher un centime des indemnités mensuelles prévues pour les fonctions de président de fédération. Celles-ci seront affectées au développement du football amateur. (…) Je viens dans l’administration du football camerounais pour attirer les financements extérieurs et non pour amenuiser par des charges inutiles, des recettes déjà très chétives», a souligné la légende camerounaise.

Cependant, Samuel Eto’o, pourrait, comme son ex-rival Didier Drogba, candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne, avoir des obstacles sur son chemin vers le fauteuil de la présidence de la Fédé de son pays. En effet, le président de la commission électorale de la Fecafoot, Robert Schlick, a annoncé que « Les personnes disposant de la double nationalité ne pourront pas être candidates» au poste de président de l’instance. Une loi qui pourrait barrer la route d’Eto’o, qui dispose d’un passeport espagnol depuis ses années Barça.

LASM JAMES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.