Linguère : meilleur gardien, 4 clean sheets, 4 penalties arrêtés, vainqueur du trophée, Kepa révèle ses ambitions

Lamine Diop dit kepa

Kepa, c’est le nom qui fait le buzz actuellement à Dahra. Lamine Diop, à l’état-civil, a illuminé les Phases départementales de Linguère tenues à Dahra, au stade Bassirou Ndiaye, la semaine dernière. Âgé de 21 ans, il a réalisé quatre clean sheets, vainqueur du trophée avec son ASC Dandé Léniol de Dahra et a été consacré meilleur gardien du tournoi. Bon dans le jeu du pied, solide dans ses cages, le natif de Linguère a arrêté deux penalties en huitième de finale, deux penalties en demi-finale avant de donner la coupe à sa formation. Dans cet entretien avec TerrainAfrik, l’ancien gardien de Jamm Ji de linguère revient sur son parcours, ses prestations durant les Phases départementales et ses ambitions.

Képa, pouvez-vous vous présenter aux internautes de TerrainAfrik ?

Je m’appelle Lamine Diop. Je suis né à Linguère, au quartier Thiely Nord. C’est là-bas que j’ai passé toute mon enfance. L’origine du nom de Kepa ? En réalité, Buffon était mon idole. Mais ce sont mes amis qui m’ont donné le nom de Kepa Arrizabalaga (Gardien de Chelsea). C’était en 2018 lorsque Kepa débitait avec Chelsea. Il faisait de belles performances et c’est ainsi que son nom m’a été collé.

Pouvez-vous revenir sur ton parcours, les équipes avec lesquelles vous avez joué ?

J’ai toujours aimé garder les buts. Je n’ai jamais essayé d’être joueur de champ. Depuis que je suis jeune, j’ai toujours voulu être gardien de but. J’ai débuté ma carrière en 2014-2015 avec les minimes de l’ASC Jamm Ji de Linguère. De 2016-2018, j’ai joué avec les cadets avant de monter chez les seniors 2019. J’ai quitté en 2020 Jamm Ji pour l’ASC Dandé Léniol de Dahra qui devait participer aux phases départementales. Et c’est dans ce cadre que Dandé Léniol est venu me cherché à Linguère.

Lamine Diop dit kepa

La place de titulaire était garantie à votre arrivée à Dandé Léniol ou bien c’est le fruit de votre travail ?

Après ma venue à Dandé Léniol, ils m’ont proposé un match test pour définir le gardien titulaire. Lors de cette rencontre test, j’ai réalisé une belle prestation. Et c’est depuis que je suis le gardien numéro N°1 de l’équipe. Ensuite, on a débuté les phases départementales. Depuis le premier match jusqu’à la victoire finale, je n’ai encaissé aucun but avec de belles prestations.

Quelles étaient vos motivations durant ces phases départementales ?

Cette expérience est ma première du genre durant les phases départementales et ma deuxième année en tant que senior. C’est pourquoi j’étais très motivé à réussir le tournoi. Les supporters venaient regarder mes prestations et cela m’avait donné plus de courage. En tant que jeune joueur, je voulais également montrer de quoi j’étais capable. J’ai des ambitions dans le football. J’ai quitté Linguère pour Dahra uniquement dans le but de me révéler devant le public.

Après le tournoi, vous êtes élu meilleur gardien de la compétition. Comment vous avez accueilli cette distinction individuelle ?

J’ai ressenti une grande fierté lorsqu’on m’a annoncé que j’étais le meilleur gardien du tournoi. C’est le fruit de mon travail. Je suis heureux de recevoir cette distinction d’autant plus que j’étais le plus jeune gardien des phases départementales, le moins expérimenté. Mais je ne m’attarde pas sur ce titre. C’est déjà acquis et je suis déjà passé à autre chose.

Lamine Diop dit kepa

C’est quoi donc, vos ambitions dans le football ?

Mes ambitions dépassent de loin ce titre. Je vise haut delà, d’un titre de meilleur gardien des phases départementales. Mon ambition est d’aller le plus loin possible dans le football. Je veux, un jour, que le gens disent que Képa, le gardien de l’équipe nationale du Sénégal, habite à Linguère. Je veux aussi représenter Linguère en Europe et disputer les titres du meilleur gardien dans les plus grandes compétitions européennes. Je vais continuer le travail pour atteindre mes objectifs. Je rêve également de jouer dans mon club de rêve, le Paris Saint-Germain.

Selon certains échos, vous devez réaliser un test à JOC, ce mercredi. Est-ce que c’est le cas ?

Oui. C’est vrai. J’ai reçu une convocation de Jolof Olympique Club (JOC, club de Pape Alioune Ndiaye) pour un test ce mercredi. J’irais faire ce test sans pression. On me dit souvent de jouer sans pression et c’est ce que j’essaie de faire durant tous mes matchs. Je joue sans pression malgré les enjeux du match.

Être meilleur gardien doit normalement vous ouvrir de nouvelles portes. Avez-vous reçu des sollicitations venant des clubs ?

Le titre du meilleur gardien est un petit titre. Mais les gens le comprennent autrement. À Dahra, partout où je passe, les gens me témoignent leur sympathie. Les gens me contactent pour me féliciter et m’encourager à rester sur la même dynamique. Je reçois des échos intermédiaires de certains clubs. Mais personnellement, je n’ai reçu aucune sollicitation.

TerrainAfrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.