PSG : la sortie sanglante de Mbappé, « Une équipe n’est pas un groupe d’amis »

Mbappé fait la une de presque toute la presse espagnole et français ces dernières semaines. Alors que nous entamons la dernière semaine du marché des transferts, le champion français vient de rejeter la dernière offre de renouvellement créant des doutes sur son avenir au club de la Capitale française.

Le Real Madrid, toujours au premier rang, a la volonté ferme d’entrer en scène et de convaincre Kylian Mbappé. A sept jours de la clôture du marché des transferts, le mystère demeure même si dans les journaux madrilènes, l’optimisme est bien évidemment de mise.

Toujours aussi discret à chaud ces dernières semaines, Kylian Mbappé préfère se dévoiler dans des interviews pour des magazines, comme dernièrement avec Espire. Dans la version espagnole, que certain interprète comme un signe, le champion du monde 2018 balaye plusieurs sujets dont celui de la Ligue 1.

Auteur de son premier but de la saison à Brest, Kylian Mbappé est revenu sur les critiques qui s’abattent sur le championnat de France, aux quatre coins de l’Europe. Considérée comme ne faisant plus vraiment partie des cinq grands championnats européens, la Ligue 1 souffre d’un défaut d’image. Ce n’est pas la sortie de Mbappé qui va redorer son blason, même si le Français considère qu’il fait son maximum pour replacer le championnat sur l’échiquier. « La France n’est pas le meilleur Championnat du monde, mais j’ai toujours ressenti la responsabilité, en tant que joueur emblématique, de le faire grandir », avoue-t-il dans Espire.

Investi d’une mission au sein du PSG, Kylian Mbappé doit cohabiter avec de nombreuses stars depuis son arrivée dans la capitale à l’été 2017. Le mercato estival 2021 a plongé le club parisien dans une autre dimension avec le recrutement de Sergio Ramos, Lionel Messi ou encore Gianluigi Donnarumma. Des egos à gérer mais qui n’inquiète pas plus que ça Mbappé. Pour l’ancien Monégasque, seul compte le terrain. « Une équipe n’est pas un groupe d’amis, vous n’avez pas besoin de dîner avec vos coéquipiers tous les soirs pour gagner », a-t-il taclé.

Ces propos, qui font écho à ceux d’un certain Cristiano Ronaldo il y a quelques années, peuvent-ils être ceux d’un joueur qui sent le vent tourner ? A Paris, la communauté sud-américaine, voire latine, se fait de plus en plus importante dans l’effectif.

Il y a quelques jours, l’absence de Mbappé sur une photo de l’anniversaire d’Ander Herrera avait fait réagir et relancer la place du Français dans un vestiaire où l’espagnol est à la mode…

S’il s’estime comme « un attaquant moderne qui peut jouer n’importe où », Kylian Mbappé est conscient d’avoir un ego peut-être au-dessus de la moyenne mais ne le voit pas comme « un caprice de stars, c’est aussi la volonté de s’améliorer, de donner le meilleur de soi. »

« Il y a pas mal de plans anti-Kylian à chaque match. Cela signifie qu’ils (les adversaires) me reconnaissent comme un grand joueur. Cela nécessite d’avoir plusieurs cordes à votre arc. J’aime ça, parce que j’adore les défis », a-t-il terminé.

Footmercato

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.