Walydaan de Thiès : auteur de 7 buts et la montée, Mourate Ngack évoque son avenir

Mourate Ngack : En Nationale 1, Walydaan a obtenu la montée en division supérieure. Même si l’équipe de Thiès a perdu le titre en chutant en finale devant Oslo, la montée en Ligue 2 est quand même acquise. Tout le bonheur de leur attaquant Mourate Ngack. Natif de Linguere, l’homme fort de Walydaan tire un bilan personnel positif, mais exprime également son envie de découvrir l’Europe.

Un bilan positif avec 7 buts et 3 passes décisives pour Mourate Ngack

« Nous avons réussi à décrocher la montée en Ligue 2. Donc, Walydaan a atteint son objectif. Sur le plan personne ? J’ai également réussi une bonne saison. Nous avons joué 22 journées pour 15 victoires, 4 nuls et 3 défaites. Et j’ai joué la majeure partie de ces rencontres. J’avais une place de titulaire. À un moment de la saison, j’avais quelques difficultés, mais tout est rentré dans l’ordre et j’ai repris ma place. J’ai réussi à marquer 7 buts. J’ai livré aussi 3 passes décisives. Donc, le bilan personnel est positif. »

Ce qui a été déterminant pour la montée en Ligue 2

« Walydaan s’était fixé comme objectif, la montée en Ligue 2. On l’a réussi. Donc, l’objectif a été atteint. Ce qui a été déterminant durant la saison, c’était la cohésion du groupe. L’effectif était composé par des joueurs expérimentés et des jeunes joueurs. On a réussi à former un groupe soudé, patient et cela nous a permis aujourd’hui de décrocher la montée en Ligue 2. Ce n’était pas facile. On a très tôt été en regroupement. On a passé 8 à 9 mois en hivernal. Nous avons débuté notre hivernal au mois de novembre. On a fait trois semaines très intenses. C’est pourquoi, on n’a jamais quitté la première place. Même durant les trêves, on entrait en hivernal. »

Voyager si l’occasion se présente

« Concernant mon avenir avec Walydaan, rien n’est encore décidé. On vient de finir la saison. On n’a pas encore décidé. Mais on verra par rapport aux propositions qui se présenteront à nous. Notre souhait, c’est de trouver un club à l’étranger, en Europe. À défaut, trouver un club de la Ligue 1. Si ceux-là ne se réalisent pas, on écarte pas de continuer avec Walydaan en Ligue 2. »

Mourate Ngack
Mourate Ngack

TerrainAfrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.